Par la perfection de leurs techniques et l'élégance de leurs réalisations, les artisans népalais donneront à l'art de la vallée de Katmandou un rayonnement sans commune mesure avec la petitesse de leur royaume.
Comme dans le reste du monde indianisé, l'art est avant tout d'essence sacré.
Les œuvres laïques existent certes en grand nombre mais leur production reste marginale et leur décor et emprunté à l'iconographie religieuse.
Comme en Inde , la fabrication de l'œuvre d'art est un acte pie qui doit apporter des mérites au commanditaire comme à l'exécutant et ainsi les faire progresser sur la voie de la libération du cycle des réincarnations.
A partir des postulats techniques et religieux développés dans les traités anciens de l'Inde, les NEWARS  surent développer un art original au caractère décoratif et élégant.